• voieoff architectes

Villa P.M

Construction d'une villa neuve de 170 m2 à Corenc pour des particuliers.

Chantier en cours.


Cette parcelle mesure plus de 1 800 m2. Elle se situe en amont à Corenc. Cette parcelle a la particularité d’être fortement en pente avec un dénivelé de 20 mètres entre son point le plus haut et son point le plus bas.


La parcelle est très arborée avec des vues magnifiques sur les différents massifs. Le projet a été travaillé autour de l’arbre central qui constitue en quelque sorte le centre de gravité de la composition en équerre de la maison. Cependant, suite à l’étude de sol et l’étude béton cet arbre devra être supprimé. Faisant « partie » de la conception originelle il sera naturellement remplacé.


La construction se compose de trois niveaux. Tout en se servant de la topographie, le projet prend le parti de s’insérer en douceur sur cette parcelle. La majorité des arbres sont conservés. Néanmoins, quelques-uns se trouvant au milieu de la parcelle devront être supprimés, mais seront replantés aux alentours de la future maison.


L’accès principal de la parcelle se fait en bas du terrain.’accès à la maison se réalise par une rampe d’accès de couleur minéral et les abords seront paysagés. Le projet se décompose en un rez-de-chaussée faisant office de soubassement, traité en béton matricé. Ce soubassement abrite l’entrée en faisant office de sas thermique avec les niveaux supérieurs. Il abrite également le garage avec le stationnement de deux véhicules. Au RDC, nous trouvons deux places de parking extérieures, une place à couvert. Le rez-de-jardin se veut plus aérien et se glisse entre les arbres en venant se poser en douceur sur le socle. Il abrite l’espace de vie, une salle d’eau, un sanitaire et les locaux techniques. La pièce de vie se prolonge sur une longue terrasse extérieure peu perceptible depuis l’espace publique car en creux dans le terrain naturel. Le mur épais se prolonge sur l’extérieur et longe la terrasse face au grand paysage.


En toute simplicité, le volume de l’étage se pose en équerre sur le niveau du séjour. Il est composé avec un bardage de bois qui se fond dans l’ombre des arbres et leurs frondaisons. Les ouvertures verticales pour la façade sud-est et horizontales sur celle nord-ouest animent les façades en toute sobriété. Le volume de l’étage permet d’accéder à la toiture terrasse du volume sur séjour. Une partie de cette terrasse accessible est en creux afin d’avoir une continuité dans la lecture du volume. Ce procédé permet de ne pas avoir de garde-corps et de simplifier la lecture du couronnement.

La clôture du terrain se fait naturellement par le talus en aval du chemin saint germain.


Le projet de la villa s’inscrit en parfaite harmonie avec le site. Elle épouse au maximum les courbes de niveau. Tous ces éléments rentrent en harmonie avec le site et sa topographie particulière en épannelant les volumes en douceur sur la pente…et cette villa va constituer le point de départ du projet de vie de cette famille.

96 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Villa D.